Créer mon blog M'identifier

RENTREE à MOINDRE COUT !

Le 27 août 2014, 14:47 dans Humeurs 0

Que ce soit pour s’informer, communiquer avec ses proches ou se divertir, Internet est devenu un outil indispensable. Et pour cause, 76% des français l’utilisent, mais tous n’ont pas forcément les moyens d’y accéder, notamment les étudiants. Découvrez nos conseils pratiques pour réduire vos dépenses et vous connecter à Internet à prix réduit. 
Julia Fauconnier 

 

1. Optez pour les offres spéciales « moins de 26 ans »

Si vous avez moins de 26 ans, vous pouvez bénéficier d’une remise de 10% sur votre abonnement Internet grâce aux offres d’Orange et SFR. Les deux opérateurs offrent 10% de réduction sur tous leurs forfaits Internet pendant un an. 

2. Passez une année scolaire « sans engagement »

Si votre année scolaire ne dure que quelques mois ou que l’engagement vous fait peur, optez pour une formule sans engagement. Vous aurez ainsi la possibilité d’interrompre votre abonnement à tout moment tout en faisant des économies. Seul inconvénient : il vous faudra tout de même payer des frais de résiliation qui oscillent autour de 50€.

3. Internet seul : des économies garanties

Si la tendance était autrefois aux offres groupées Internet +Téléphone +TV +Mobile, désormais, ce sont les abonnements « Internet seul » qui l’emportent. Moins chères, et sans engagement, ces formules vous permettent d’économiser jusqu’à 30€ par mois sur des services que vous utilisez peu ou presque pas.

Vous pouvez comparer les offres des différents opérateurs sur letamis.fr.

4. Préférez l’Internet mobile

Si vous ne pouvez pas vous passer de votre téléphone, inutile de rajouter des frais supplémentaires avec un abonnement internet à domicile, préférez plutôt l’internet mobile. Les opérateurs proposent un large choix de formules qui vous permettent de vous connecter à Internet avec une clé ou une carte SIM 3G, où que vous soyez, chez vous, ou à l’université.

Toutefois, notez que l’Internet mobile n’a pas que des avantages. Le débit est plus lent, et le téléchargement de films ou de fichiers est souvent plus difficile que sur un PC fixe.Seule l’arrivée de la 4G pourrait vous faire profiter d’un débit similaire à une connexion Internet à domicile. Mais notez que la 4G reste une technologie chère et n’est pas forcément compatible avec tous les mobiles. 

5. Empruntez le Wifi publique de vos proches

Utiliser le wifi publique de ses proches, c’est la grande tendance du moment. Le principe est simple : il suffit de se connecter à une box avoisinante du même opérateur que ses proches, via le Wifi puis d’entrer les identifiants de ses proches.

Seul bémol : le débit n’est pas toujours optimal. Pour profiter au mieux de sa connexion Internet, il est donc plutôt conseillé de se connecter plutôt en fin de soirée. 

6. Négociez avec le voisin

Si vos proches rechignent à vous donner leurs identifiants, vous avez toujours la possibilité de faire plus ample connaissance avec votre voisin et de partager le coût de votre abonnement internet avec lui. Vous vous ferez à la fois de nouveaux amis et des économies... 

7. Connectez-vous au Wifi publique de la fac

Si vous êtes toujours étudiant, profitez un maximum de votre campus et utilisez le wifi de votre fac appelé également Eduspot. Disponible dans toutes les grandes villes de France, il vous permet de vous connecter à internet en toute simplicité.

Aucune configuration n’est requise mais le réseau est n’est pas sécurisé, de sorte que les informations entrées ou recherchées circulent toujours librement.

8. Utilisez le wifi publique des mairies

Autre bon plan pour se connecter sans payer : les bornes wifi gratuites mises en place par la mairie locale. Paris recense déjà plus de 400 bornes gratuites réparties dans les lieux publics. Le service est également disponible dans d’autres villes de France : Marseille, Bordeaux, Toulouse, etc...

Et si vous recherchez encore plus de bons plans, rendez vous chez www.reducagogo.com ! Vous allez réaliser encore plus d'économies grâce à ce site astucieux mis à jour régulièrement.

Bonne rentrée !

TRUCS de Jardinier

Le 7 avril 2014, 12:19 dans Humeurs 0

Le printemps est là est si vous êtes comme moi une passionnée de jardin, voici quelques astuces qui vous simplifieront la vie et qui de plus, sont très économiques !

1/ L'eau bouillante

Il faut savoir que l'eau bouillante est fatale aux mauvaises herbes.

◙ Lorsque vous égouttez des pâtes, des haricots, des légumes secs, du riz ou tout autre aliment cuit à l'eau, profitez-en pour ébouillanter un coin d'allée ou de terrasse à désherber.

 

2/ Les cendres de bois

Riches en phosphore, potasse, calcium et oligoéléments, les cendres de bois constituent un excellent engrais naturel, de surcroît gratuit.

 

3/ Les sachets de thé

◙ Semez quelques graines sur un sachet de thé humide : l'herbe germera rapidement. Idéal pour regarnir les endroits pelés de votre pelouse.

 

4/  Le marc de café

◙ Une fois le café passé, ne jetez pas le marc : épandez-le dans votre jardin, où il se décomposera en apportant à votre sol des éléments nutritifs.

 

5/ Les mégots de cigarette

Bien que “nuisant gravement à la santé” du fumeur, le tabac possède au moins une vertu aux yeux du jardinier : c'est un très bon insecticide naturel.

◙ Faites macérer le contenu d'un paquet de tabac gris (ou l'équivalent en mégots) dans 10 litres d'eau pendant 1 à 2 semaines. Filtrez et pulvérisez sur les plantes envahies de pucerons.

 

6/ La fourchette.

◙ Il suffit de courber les dents de cet ustensile pour le transformer en un merveilleux griffoir, très utile pour désherber les plates-bandes les plus délicates.

 

7/ La petite cuillère

◙ Encore un truc de grand-père à redécouvrir. Le principe : aplatir la petite cuillère avec un marteau et lui donner la forme d'une pelle miniature, parfaite pour un nettoyage de haute précision des outils du jardin.

 

8/ Les aiguilles à tricoter

Rien de plus délicat qu'extirper les mauvaises herbes au beau milieu d'un rang de carottes !

◙ Pour un désherbage de haute précision, armez-vous d'une aiguille à tricoter : la tâche sera bien plus aisée.

 

9/ Les ceintures de charpentier ou de chantier

Vous pouvez leur donner une seconde vie en les utilisant pour ranger vos petits outils de jardinage. Fini les allers-retours incessants au garage, vous aurez toujours à portée de main ficelle, sécateur, griffoirs, mètre et autres petits objets.

 

10/ Tabliers et blouses

◙ Dans la même veine, cousez quelques grandes poches sur un vieux tablier de cuisine ou encore une blouse de laboratoire ou d'atelier pour ranger l'essentiel de votre nécessaire de jardinage.

 

11/ Les chiffons

◙ Pour que le manche de votre plantoir ou d'un autre outil de jardin ne vous blessse plus les mains, entourez-le d'un morceau de tissu en coton que vous maintiendrez avec plusieurs épaisseurs de ruban adhésif.

A long terme, ce grip un peu volumineux sera beaucoup plus doux et agréable pour vos mains. À noter : les adeptes du tennis peuvent aussi utiliser le grip de leur raquette.

 

12/ Du savon

◙ Avant de plonger les mains dans la terre, grattez un savon avec vos ongles.

L'idée : former une sorte de barrière qui empêche la saleté, souvent difficile à nettoyer, de s'incruster sous les ongles.

 

13/ Le papier de verre

Conservez toujours une feuille de papier de verre fin ou de toile émeri dans votre atelier.

◙ Aux premières traces de rouille sur la lame d'une scie qui sert à tailler les arbres, frottez, poncez, puis graissez avec un chiffon imbibé d'huile alimentaire.

Bon jardinage et à bientôt pour d'autres trucs et astuces !